mardi 8 octobre 2013

Les châtaignes

Sous sa bogue, hérissée de piquants, la châtaigne est un fruit savoureux, moelleux et délicat !
Elle se déguste aux premiers froids, notamment dans les rues en hiver au cri de « Chauds les marrons ! ».


En savoir plus...
Dans certaines régions, la châtaigne a été pendant très longtemps la base de l'alimentation des hommes mais aussi des porcs. A tel point que le châtaignier a parfois été surnommé « l'arbre à pain » pour les hommes et « l'arbre à saucisses » quand ses fruits servaient aux cochons.
En Europe, les différents mots désignant la châtaigne dérivent tous du latin "Castanea".

La châtaigne est composée d'une graine, enveloppée d'une "coque" brune, lisse et brillante, sauf un rond appelé "hile". C'est la zone de contact entre la coque et la "bogue" piquante.
La coque possède un côté saillant avec une petite touffe appelé "torche". C'est le reste desséché du pistil et des stigmates.
Dans de nombreuses variétés, le fruit est aplati sur un ou deux côtés.

100% plaisir / 100% santé !
L'amande fraîche de la châtaigne contient des glucides, des fibres et des vitamines ; notamment la vitamine C et la vitamine B qui aide à la bonne assimilation de l'énergie.
Très énergétique et très riche en fer, potassium et magnésium, elle est un bon allié pour les sportifs ou contre les coups de fatigue de l'hiver.
Pauvre en matière grasse, ses acides gras insaturés chassent le mauvais cholestérol.
La farine de châtaigne contient plus de 75 % de glucides, ce qui en fait un aliment énergétique. Mélangée à de la farine de froment (30% de farine de châtaigne pour 70% de froment), elle sert à faire du pain, des crêpes, des galettes ou autres pâtisseries.


 
Le truc en plus
La châtaigne est un fruit comestible bien connu. Il ne faut pas la confondre avec le marron commun (ou le marron d'Inde) qui est une graine toxique. On les distingue grâce à leur forme : le marron est plus gros, plus rebondi et il ne possède pas de "torche".

La conserver plus longtemps
Les châtaignes peuvent être consommées dès qu'elles tombent de l'arbre. Pour les garder plus longtemps, trempez-les dans l'eau pendant 5 à 8 jours immédiatement après le ramassage (cela tue par asphyxie les larves de parasites). (Les châtaignes ne doivent pas rester trop longtemps au sol).
Il faut immerger totalement les châtaignes dans une cuve remplie d’eau pour les brasser. L'eau doit être changée et brassée chaque jour. Ensuite, il faut éliminer tout ce qui flotte : ce sont les fruits véreux ou déjà pourris.
Ce séjour dans l'eau modifie la chair de l’amande et lui donne une forte résistance aux pourritures et elles sèchent moins vite.
Après le trempage, les châtaignes sont étalées pendant 8 à 10 jours dans un endroit bien ventilé. Le séchage est terminé quand les châtaignes restent sèches le matin, sans traces de condensation nocturne. On peut alors les stocker dans un local frais et aéré (pas de cave) puis les remuer de temps en temps pour les aérer.

Astuce plaisir :
Les châtaignes se consomment cuites et notamment bouillies dans un "toupi" (grosse marmite dans laquelle on les fait blanchir).
Elles peuvent également être grillées sous la cendre, cuites dans une poêle trouée ou grillées au four.
Confites au sucre et cristallisées, elles se transforment en délicieux marrons glacés.

Avant toute cuisson, il est important d'inciser profondément la peau.
Pour que l'écorce s'épluche plus facilement, enfermez les châtaignes encore chaudes dans du papier journal pendant 10 minutes.
Si vous les faites cuire à l'eau, ajoutez une cuillère d'huile pour assouplir l'écorce.


Un petit tour en cuisine :
En Suisse, on fait de la brisolée : repas fait avec des châtaignes grillées dans un cylindre (brisoloir) accompagnées de raisin et de vin blanc.

Découvrez des recettes savoureuses :
- Grillée et concassée dans une salade verte avec des champignons et du jambon cru.
- En purée avec un peu de crème fraîche.
- En confit : écrasée en purée avec son poids en sucre pour aromatiser votre fromage blanc ou vos crêpes.
- Risotto de carottes et châtaignes
- Toutes les cuissons possibles
 
 
La châtaigne parfume des produits de la gamme Terre de l'Alpe et notamment la crème de châtaigne pour vos apéritifs ou les crozets à la farine de châtaigne.

Sources :
Site Wikipédia (+ photo 1)
Site du Journal des femmes
 
 

lundi 7 octobre 2013

Sherpa et le Tour de Corse Historique

Demain, le départ du 13e Tour de Corse historique sera donné !
257 équipages sillonneront les routes de l'île jusqu'au 13 dans un tour "à l'ancienne" : Alpine Renault, Renault 5 turbo, Ferrari 308, Talbot Samba, Lancia Stratos et autres Opel Ascona, Porsche 911, Daf 66, Fiat Abarth.
Au programme : 1200 km, 5 jours de course, 5 étapes et 18 épreuves spéciales (dont 2 épreuves nocturnes comme à la grande époque).

A cette occasion, un passionné haut-savoyard a retapé 4 voitures qui participeront à la course. Ces "Alpine Renault" seront des stars puisque l'édition 2013 du Tour de Corse leur est consacrée !
Chacune d'elle a fait l'objet de recherches pour connaître leur histoire respective. L'une d'entre elles a couru avec un équipage exclusivement féminin. Cela a donné l'idée à ce passionné de repeindre la voiture dans ses couleurs d'origine.


Pour prendre le départ de la course, c'est d'ailleurs l'équipage historique qui montera à son bord : Marie-Odile DESVIGNES et Christine CATHIARD.

L'initiative a intéressé plusieurs mécènes dont Sherpa fait partie. Les fonds ainsi récoltés seront reversés à l'Association de Christine JANIN "A chacun son Everest" qui aide les enfants atteints de cancer et de leucémie à guérir mieux.

Le Tour de Corse historique 2013 :
Dans cette course historique, "les concurrents mêlent rêves de collectionneurs et passion de sportifs." 
Le circuit longe la mer constamment. Les panoramas s'annoncent donc enchanteurs et les lacets se succèderont dans relâche.
A chaque ville étape, les concurrents auront 3 heures pour effectuer réglages et révisions. Pendant cette pause le public est le bienvenu, pour regarder les voitures et échanger avec les coureurs.

La petite histoire du Tour :
Le premier départ du Tour de Corse est donné le 17 novembre 1956. Sur les 43 équipages au départ de Bastia, seuls 17 sont arrivés à Ajaccio. Le vainqueur est la pilote belge, Gilberte Thirion, à bord d'une Renault Dauphine.
À partir de 1997, la course coïncide avec la 6e manche du Championnat du monde des rallyes ce qui lui permet d'acquérir une notoriété internationale.
C'est en 2005 que le Tour de Corse historique voit le jour à travers villes et villages de l'île.


La petite histoire de l'Alpine-Renault
Cette édition 2013 est dédiée à l'Alpine-Renault : célèbre petite voiture généralement de couleur bleue qui fête son cinquantième anniversaire et son 40e anniversaire en tant que championne du monde.
35 prendront le départ. Il y a 30 ou 40 ans, elles ont brillé en Corse, au rallye de l'Acropole, de Monte Carlo ou bien du Portugal.
Les voitures seront classées selon leur catégorie et leur tranche d'âge. Une voiture de 1960 a un comportement différent d'une voiture de 1980.

L'association "A chacun son Everest"
Depuis 1994, l'association aide les enfants atteints de leucémie ou de cancer à « guérir mieux » grâce à l’ascension de « leur Everest ». C'est-à-dire qu'ils gravissent un sommet lors d'un stage adapté à leur âge et à leur état.
"Ce sommet, conquis à force de courage et de détermination, devient aussi le leur : un extraordinaire challenge partagé". C'est une manière de faire un parallèle symbolique entre la difficulté de l’ascension d’un sommet et celle du chemin vers la guérison.

23 services d’onco-hématologie de France confient des jeunes malades à l'association dans le cadre d'un accompagnement thérapeutique. Ils partent alors en stage à Chamonix. Les médecins et infirmières ont la possibilité, en prenant part à l'expédition, de suivre les enfants au cours de leur séjour.
Pour ceux qui restent à l'hôpital, le site internet, les vidéos et les photos servent de relais. pour le personnel soignant, c'est un suivi en direct la semaine des enfants, leurs progrès, leurs exploits, leurs sourires. Pour les jeunes malades, c'est un moyen de se projeter, eux aussi, dans un futur possible.

 

Sources :
Site de Corse Matin
Site à chacun son Everest

lundi 30 septembre 2013

Week-end du 26 et 27 octobre 2013

- Aux Deux Alpes : samedi 26 et dimanche 27 octobre 2013
Ski Test Rock'n Roll

Profitez de l'ouverture du glacier pour tester gratuitement les skis nouveautés 2014 et participez au Best tricks contest. De nombreuses marques présentes sur la station pour l'occasion...
Plus d'infos

La Noix de Grenoble

AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) depuis 1938, la noix de Grenoble est naturelle, gourmande et authentique !


En savoir plus...
La noix de Grenoble pousse dans la vallée de l'Isère, entre 150 et 500 mètres d'altitude. Cette région des Alpes lui est propice pour ses hivers longs et la fraîcheur de l'eau apportée par l'Isère qui prend sa source dans un glacier à 3464 mètres d'altitude. Le territoire de la noix de Grenoble s'étend sur 259 communes et 3 départements : l'Isère principalement, la Drôme et la Savoie.
C'est ce terroir, cette géographie particulière et ce climat privilégié qui sont à l'origine de l'AOC (l'une des premières AOC fruitières reconnues). Depuis le savoir-faire se transmet de génération en génération.
Une petite vidéo de présentation


100% plaisir / 100% santé !
La noix est un fruit fin et savoureux qui s'apprécie à l'état brut ou dans les desserts.
Pour la santé, elle est aussi à croquer !
Elle apporte du zinc, du cuivre, du fer, du calcium, du magnésium et du potassium dont nous manquons dans notre consommation moderne.
Les acides gras essentiels interviennent dans l'abaissement du taux de cholestérol.
Ses oméga 3 et son arginine (protéine) sont bénéfiques à votre cœur.
La vitamine E est un anti-âge.
Son phosphore est favorable à la mémoire.
Ses fibres facilitent le transit.
La noix de Grenoble est moins grasse de celles issues de l'importation !
Une jolie galerie photo

Le truc en plus
La séparation membraneuse qui divise l'intérieur de la noix s'appelle le "zeste". Chaque quartier de noix s'appelle une "cuisse".

Astuce plaisir :
De la fin septembre à la mi-octobre, la noix se consomme fraîche. Elle peut être pelée si l'amertume est trop forte. Elle peut se conserver au réfrigérateur pendant 15 jours.
Le reste de l'année, elle se consomme sèche. pour la conserver, il faut choisir un endroit sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière.
 
Un petit tour en cuisine :
A grignoter au goûter, à partager à l'apéro, à mélanger dans une salade, à déposer sur un morceau de fromage, à croquer avec du chocolat ! Un fruit qui vous accompagne toute la journée.

 

Découvrez des recettes savoureuses :
La salade montagnarde
Brick de chèvre aux noix
La tarte au Comté et aux noix
Chapon aux noix et aux raisins
Pie aux Pommes et aux Noix
Croquant aux noix
 
 
La noix parfume des produits de la gamme Terre de l'Alpe.

Sources :
Site AOC Noix de Grenoble
Site Wikipédia
Site de Rivière - producteur
Site Rien que des noix 
 
 

L'emploi saisonnier

Quelques dates de salons ou forums pour l'emploi saisonnier :

- 01/10/2013 à Tarbes
Forum de l'Emploi pour la saison d'hiver 2013/2014 proposé par le CNPC (Ecole de Commerce et du Sport)
Plus d'infos

- 02/10/2013 à Grenoble
Forum de l'Emploi pour la saison d'hiver 2013/2014 proposé par le CNPC (Ecole de Commerce et du Sport)
Plus d'infos

- 04/10/2013 à Gap
Forum de l'Emploi pour la saison d'hiver 2013/2014 proposé par le CNPC (Ecole de Commerce et du Sport)
Plus d'infos

- 14/10/2013 à Bourg d'Oisans
Le forum de l'emploi saisonnier aura lieu au Boulodrome (route du Plan) de 9h à 16h.

- 16/10/2013 à Morzine
Le forum de l'emploi saisonnier est organisé au Palais des Sports de 9h30 à 17h.

- 17/10/2013 à Albertville
Le forum de la saisonnalité se déroulera à la Halle Olympique (15 avenue Winnenden) de 9h30 à 17h.

lundi 2 septembre 2013

Le jambon sec

Le jambon sec est l'une des charcuteries traditionnelles de nos régions de montagne. La cuisse, dont il est issu, est la pièce la plus noble du cochon, ce qui en fait un produit incontournable et délicieux.

En savoir plus...
Tout commence avec la sélection des cuisses de porc à saler. Elles ne doivent être ni trop grasses ni trop maigres. En effet, c'est le gras qui permet d'obtenir une bonne maturation.
Les cuisses sont régulièrement salées au sel doux pendant 2 à 3 semaines. Le jambon est ensuite étuvé et laissé au repos pendant quelques jours. Il obtient sa belle couleur rosée.

 
Commence alors l'affinage dans un grenier bien ventilé. Le jambon est alors couvert d'une couche de graisse pour éviter la déperdition d'humidité. C'est une étape délicate et fondamentale pour la qualité du jambon sec.
S'il acquiert sa maturation à 12 mois d'affinage, il est souvent conseillé de choisir un jambon de 16 à 18 mois d'affinage qui révèlera un maximum d'arômes.

Le jambon sec peut être vendu avec ou sans os, fumé ou non. S'il est fumé, c'est en général au bois de hêtre. Si les traditions sont respectées, le fumage est fait avant que l'affinage ne commence.

La petite légende !
Une légende raconte que l'origine du jambon sec serait dûe au hasard.
Un porc, tombé dans un ruisseau issu d'une source salée, aurait été récupéré par les bergers quelque temps après.
La viande, ainsi conservée par le sel, se serait montrée exquise. L'excellence des membres postérieurs aurait conquis les habitants de la région.
Ils auraient donc adopté le salage et c'est ainsi que serait né le jambon sec !
 

Astuce plaisir :Pour conserver la saveur et le fondant de votre jambon entier, enveloppez-le d'un linge sec et placez-le dans une cave fraîche ou dans le bac à légume de votre réfrigérateur. Une fois qu'il est entamé, il est conseillé de recouvrir l'entame d'un film étirable puis d'une feuille d'aluminium.
Si vous avez des tranches qui se sont desséchées ou qui ont durci, rendez-leur un peu de fraîcheur en les laissant tremper dans du lait.

 
Un petit tour en cuisine :Le jambon sec fleure bon l'authenticité et son parfum ouvre même les plus petits appétits.
Il est sans doute le meilleur compagnon de l'apéritif montagnard. Coupé en très fines tranches, il se partage en toute simplicité entre amis. Plus tranches sont fines, plus les arômes se libèrent.
Laissez-vous tenter par sa saveur et son fondant qui accompagneront parfaitement un melon bien frais.


Découvrez des recettes savoureuses :
- Les œufs à la coque, cardons et moëlle
- Les farfalles à la savoyarde
- Filet mignon de porc à la tomme et jambon de Savoie
- La raclette
 
 
Le jambon sec appartient à la gamme Terre de l'Alpe.

Sources :
Site de Raffin
Site du Refuge de Marie-Louise
Site du Grenier Savoyard
Site Terroir et Traditions

Semaine du 14 au 18 octobre 2013

- A Bourg d'Oisans : lundi 14 octobre 2013
Le forum de l'emploi saisonnier aura lieu au Boulodrome (route du Plan) de 9h à 16h.

- A Morzine : mercredi 16 octobre 2013
Le forum de l'emploi saisonnier est organisé au Palais des Sports de 9h30 à 17h.

- A Albertville : jeudi 17 octobre 2013
Le forum de la saisonnalité se déroulera à la Halle Olympique (15 avenue Winnenden) de 9h30 à 17h.

- A Albertville : du jeudi 17 au dimanche 20 octobre 2013
Le Grand Bivouac

La 12ème édition du festival du voyage invitera le public à "reprendre la route, à la découverte de nouveaux chemins, d’autres mondes" avec l’espoir d’y puiser "de nouvelles énergies pour demain".
Pour les organisateurs, "on ressent très fort ce désir de bouger, de retourner sur le terrain, d’échapper aux idées toutes faites, de comprendre par soi-même".
D’une manière ou d’une autre, ici comme ailleurs, chacun à sa manière, il nous faut ouvrir toutes grandes portes et fenêtres, reprendre la route et avoir l’œil sur ce qui bouge et nous ouvre des réflexions nouvelles.
Plus d'infos

Sources :
Site du Grand Bivouac

Week-end du 19 et 20 octobre 2013

- A Albertville : samedi 19 et dimanche 20 octobre 2013 (suite des 17 et 18)
Le Grand Bivouac

La 12ème édition du festival du voyage invitera le public à "reprendre la route, à la découverte de nouveaux chemins, d’autres mondes" avec l’espoir d’y puiser "de nouvelles énergies pour demain".
Pour les organisateurs, "on ressent très fort ce désir de bouger, de retourner sur le terrain, d’échapper aux idées toutes faites, de comprendre par soi-même".
D’une manière ou d’une autre, ici comme ailleurs, chacun à sa manière, il nous faut ouvrir toutes grandes portes et fenêtres, reprendre la route et avoir l’œil sur ce qui bouge et nous ouvre des réflexions nouvelles.
Plus d'infos

Sources :
Site du Grand Bivouac

mardi 20 août 2013

Lire la montagne

Au salon du livre de montagne de Passy, en Haute-Savoie, le choix est fait !


Le Grand Prix a été attribué à “L’Ombre et la lumière” d’Andy Cave.

Une Mention spéciale a été décernée à la biographie écrite à quatre mains par Jean-Michel Asselin et Patrick Edlinger, sur l’ange blond décédé en novembre 2012.

Glénat se distingue grâce aux “Alpes de Doisneau” (Mention spéciale).

Le jury accorde son Coup de cœur à “Mythologies alpines”, l’excellent ouvrage qui compile plusieurs textes sur la montagne, avec des contributions (entre autres) des Isérois Yves Exbrayat, Philippe Descamps, Asselin, Michel Raspaud, ainsi que Antoine Chandellier (Dauphiné Libéré).

Source et photo : ledauphine.com

lundi 19 août 2013

La Tome des Bauges

Si la "Tome des Bauges" ne prend qu'un seul "M", c'est pour mieux dire "MiaM" quand on la déguste !

 
En savoir plus...
La Tome des Bauges est un fromage produit dans le massif français éponyme : le massif des Bauges. Elle y est fabriquée depuis le XVIIe siècle dans le respect du savoir-faire et de la tradition locale. Elle était définie comme le fromage « que consomme le paysan » et dont « on ne saurait se passer à chaque repas ». Sa production était alors réservée à la consommation locale.


Son nom provient du terme "toma" en patois savoyard qui signifie "fromage fabriqué en alpage". Cela explique que la "Tome des Bauges" ne prend qu'un seul "m" contrairement à la "Tomme de Savoie" qui en compte 2.

Les Bauges, quant à elles, constituent un massif montagneux qui s'étend sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie. Leur patrimoine naturel est remarquable et c'est en 1995 que le Parc Naturel des Bauges est créé.

Au cœur du massif, dans les alpages, on trouve encore le traditionnel élevage de bovins laitiers qui fait toute la réputation et la qualité de la Tome qui y est fabriquée. Depuis novembre 2002, elle bénéficie d'ailleurs d'une AOC.


Elle possède une plaque de caséine qui indique sa provenance. Elle est verte si la fabrication est fermières. Si la plaque est rouge, la Tome est fabriquée en fruitière aux Aillons, à Lescheraines, à La Compôte ou à Gruffy.

Astuce plaisir :
La Tome des Bauges se reconnaît à sa pâte pressée non cuite au lait cru, de couleur ivoire à jaune. Elle possède une croûte grise dite "fleurie" car elle se colore légèrement de jaune, de rouge ou de blanc.
Si on la consomme toute l'année, la période idéale de dégustation se situe entre avril et septembre, après un affinage de 5 semaines.

Ses arômes fruités plairont aux gourmands !

Un petit tour en cuisine :
Elle se consomme très facilement à l'apéritif : il suffit de créer des petites brochettes en alternant Tome des Bauges, figue et raisin. En saison, vous pouvez utiliser des fruits frais et des fruits secs en hiver.
 

Découvrez des recettes savoureuses :
- La Matouille (la fameuse Tome chaude)
- Les Ravioles
- Le Mille-feuilles de légumes à la Tome des Bauges
- Œufs cocotte à la Tome des Bauges
 

 
La Tome appartient à la gamme Terre de l'Alpe.

Sources :
Site de la Tome des Bauges
Site Wikipédia

Croiser des troupeaux en montagne

Si la montagne est belle et accueillante quand on randonne à travers ses alpages, elle n'est pas la nôtre. Elle se partage avec un grand nombre de troupeaux et d'animaux : vaches, moutons, chèvres et... patous.
 

Pierre Forgue nous rappelle les recommandations faites par le Centre de ressources sur le pastoralisme et la gestion de l’espace des Hautes-Pyrénées.

Que faut-il faire quand on croise un troupeau ?
- Ne jamais déranger les troupeaux de vaches, de moutons ou de chevaux.
- Si vous rencontrez un troupeau de vaches avec des petits veaux, s’en éloigner.
- Tenir les chiens en laisse.
- Si vous rencontrez un petit veau ou agneau, ne jamais le toucher, sa maman reviendra vers lui.
- Si vous trouvez une bête morte ou blessée, bien précisez l’endroit et porter l’information au berger ou au village le plus proche.
- Ne vous approchez pas d’un cheval pour le caresser, une ruade peut vous tuer.

Une seule chose à faire en cas de confrontation avec un de ces imposants chiens de berger : rester calme et ne pas être agressif. Photo Archives Le DL
 


Les patous : qu'est-ce que c'est ?
Le patou est le plus commun des chiens de berger. Ces gardiens blancs ont très certainement effrayé quelques randonneurs.
Les patous sont surtout là pour faire du bruit pour effrayer les intrus, et notamment les loups. C'est pour cela qu'ils courent vers les visiteurs, en aboyant, les crocs dehors.
Mais il n’y a pas de danger. Le tout est de garder son calme et, si possible, de s'éloigner. Si vous ne pouvez pas contourner le troupeau, il suffit de vous laisser guider par le chien.
Il ne faut, en aucun cas :
- le menacer d'un bâton ou lui lancer des cailloux car il deviendrait agressif ;
- partir en courant car il partirait à votre poursuite.

Il y a également d'autres précautions à prendre :
- Rouler doucement sur les routes de montagne.
- Si vous entrez dans une cabane non occupée, en partant, la laisser propre et bien refermer la porte.
- Ne jamais lancer des cailloux, ni faire rouler des gros blocs, quelqu’un peut se trouver en dessous.

Source : ladepeche.fr / ledauphine.com
Photo : Fotolia.com - ©gparigot / archives du DL

Semaine du 19 au 23 août 2013

- Parc des Ecrins : du dimanche 18 au vendredi 23 août 2013
Festival Cœur de Nature en Haut-Champsaur

 
Une semaine de rencontres et de sorties, d'ateliers et de partage des découvertes.
C'est le festival entièrement gratuit des patrimoines de la montagne organisé dans le cadre des 40 ans du Parc national des Ecrins, partenaire de l'association Neige et montagne pour cet évènement.
Participatif, sportif, festif, éducatif, méditatif...
Plus d'infos

Source :
Site du Parc des Ecrins

lundi 15 juillet 2013

La myrtille

Tous le monde connaît la star des fruits de montagne ! La délicieuse myrtille à la saveur douce et légèrement sucrée... un délice qui vous met l'eau à la bouche.


 
En savoir plus...
Si le sens "botanique" associe la myrtille au groupe des airelles, d'un point de vue culinaire et gustatif, ce n'est pas la même chose. Les airelles sont rouges et plutôt acidulées alors que les myrtilles bleues-violacées sont plus sucrées.
Les myrtilles poussent sur un buisson très bas appelé le myrtillier. Il faut d'ailleurs laver soigneusement les baies (il est même conseillé de les cuire) après la cueillette car elles sont à la portée des déjections animales et peuvent transmettre des maladies.

 
Aux Etats-Unis, la myrtille bénéficie d'une grande notoriété liée à ses qualités nutritionnelles. La presse américaine l'appelle "la baie miraculeuse".
Elle est réputée pour ses antioxydants et elle peut agir sur les pathologies oculaires comme la cataracte.
Ses fibres lui confèrent des vertus de coupe-faim.

La myrtille peut être sauvage ou cultivée. Elle se trouve en Eurasie et en Amérique du Nord. Elle aime le climat montagnard jusqu'à 2500m d'altitude.

Astuce plaisir :
Légère en sucre et en calorie, la myrtille peut se consommer sans modération ! Elle est rafraîchissante.


Un petit tour en cuisine :
Si elles sont consommées fraîches, les myrtilles sont souvent utilisées dans la pâtisserie, en confitures, sirops et sorbets.
Pour une pause gourmande et simplissime, ajoutez une poignée de myrtilles à votre fromage blanc !
Pour une note surprenante sur vos viandes, ajoutez des myrtilles séchées dans votre moulin à poivre (1/4 grains de poivre noir + 1/4 grains de poivre rose + 1/2 myrtilles séchées).



Découvrez des recettes savoureuses :
- Les sablés aux myrtilles
- La tarte aux myrtilles
- La verrine blanche aux myrtilles
- et tout un site de recettes de myrtille
 
Elle parfume des produits de la gamme Terre de l'Alpe.

Sources :
Site Wikipédia
Site de la myrtille du Trimoulet
Site du Journal des femmes

mardi 2 juillet 2013

lundi 24 juin 2013

Le miel de montagne

Les montagnes françaises offrent aux abeilles un cadre préservé et riche où la diversité pollinique est grande. Cela permet aux abeilles de produire du miel de caractère aux arômes variés et prononcés.
Ces arômes peuvent changer d'une année à l'autre, d'un versant à l'autre, d'une montagne à l'autre, et cela au gré des floraisons et de la météo.
C'est chaque fois une surprise gustative !

 
En savoir plus...
L'appellation "montagne" est règlementée et soumise à des démarches officielles. Elle représente un signe de qualité reconnu.

Le miel de montagne est, bien entendu, produit dans les régions montagneuses des Alpes, des Pyrénées, du Jura, des Vosges et du Massif Central.
Il existe également une mention "haute montagne" réservée aux Alpes et aux Pyrénées puisque l'altitude minimale est de 1200 mètres.

Les fleurs de montagne dont le miel est issu sont le trèfle, le serpolet, le framboisier, la bruyère, le pissenlit, la ronce et le rhododendron. Leur floraison est courte mais intense, de la fin du printemps au début de l'été.

La récolte du miel de montagne s'effectue au cours du mois de juillet. Elle est très aléatoire car elle dépend énormément de la météo. C'est pour cela que le miel n'a pas la même saveur dans toutes les régions et celle-ci peut même varier pour un même versant d'une année à l'autre.

Dans les miels de montagne, on rencontre plusieurs familles. Les plus connues sont :
- le miel de Sapin dont la récolte est la plus irrégulière de toutes. Elle peut être très généreuse ou au contraire inexistante.
- le miel de forêt est sans doute le plus complexe. Les fleurs butinées pour le produire sont nombreuses. Les nectars se mélangent pour créer une saveur unique.


Astuce plaisir :
Le miel de montagne possède ses spécificités : sa cristallisation est rapide et ses grains peuvent être plus ou moins fins. Il peut être crémeux comme il peut devenir très dur. Il se conserve parfaitement bien.
Ce miel est souvent très riche en oligoéléments qui aident à renforcer les défenses immunitaires.
Sa couleur varie du jaune paille au brun clair. Il possède une odeur souvent marquée. Ses saveurs sont florales et fruitées voire parfois légèrement boisées.


Un petit tour en cuisine :
C'est sur une tranche de pain beurrée que vous apprécierez le mieux ses saveurs mais il s'utilise aussi en cuisine !
Utilisez-le pour agrémenter un carpaccio de saumon et d'avocats coupés en fine tranches, arrosés de jus de citron, saupoudrés de graines de sésame et de gingembre frais râpé.

Découvrez d'autres recettes savoureuses :
- La fondue au Beaufort et au miel
- Le pied de mouton au miel de montagne
- Les bananes flambées
- La Panna cotta au miel de montagne et thym citron
 
Il appartient à la gamme Terre de l'Alpe.


Sources :
Site du Guide du Miel
Site Marmiton
Site 750g
 

jeudi 20 juin 2013

Semaine du 23 au 27 septembre 2013

- A Annecy : du vendredi 27 au dimanche 29 septembre 2013
Festival International du Film de FreeSki

Après un passage à Montréal, où le festival est né en 2007, il passe en Europe à Annecy, avant de repartir en Autriche début octobre.

C'est le plus important rendez-vous des producteurs de films de ski indépendants.
Le festival attire donc beaucoup d'athlètes, de professionnels du sport, de cinéastes, de photographes et de nombreux spectateurs des tous âges provenant de plus de 20 pays. Dans un environnement festif, l'événement permet de rappeler que la saison de ski n'est pas loin.



Plus d'infos et soumettre ses photos ou vidéos (avant le 22 juillet)

Week-end du 28 et 29 septembre 2013

- A Annecy : Samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013 (suite du vendredi 27)
Festival International du Film de FreeSki

Après un passage à Montréal, où le festival est né en 2007, il passe en Europe à Annecy, avant de repartir en Autriche début octobre.

C'est le plus important rendez-vous des producteurs de films de ski indépendants.
Le festival attire donc beaucoup d'athlètes, de professionnels du sport, de cinéastes, de photographes et de nombreux spectateurs des tous âges provenant de plus de 20 pays. Dans un environnement festif, l'événement permet de rappeler que la saison de ski n'est pas loin.



Plus d'infos et soumettre ses photos ou vidéos (avant le 22 juillet)

lundi 3 juin 2013

Le Beaufort

On l'appelle le "Prince des Gruyères". Il est obligatoirement fabriqué à plus de 800 mètres d'altitude. Il se dévoile différemment selon les saison, avec ses arômes d'hiver ou ses saveurs d'été.
Tout un programme !


Un peu d'histoire...
Son origine remonte au temps des romains, il est connu au Moyen-Age sous le nom "vachelin" mais son nom actuel n'apparaît qu'au 19e siècle. Il est officiellement né en 1865. Il a failli disparaître en 1950 mais a survécu grâce à la création de coopératives. Il bénéficie désormais d'une AOC depuis 1968.

Dans le respect de cette appellation, le lait provient exclusivement de vaches de races "Tarine" et "Abondance". La production de lait d'une même vache ne doit pas excéder 5000 litres par an. L'alimentation est surveillée et se compose d'herbe pâturée et/ou de foin.


Le Beaufort "simple" est fabriqué avec le lait des vaches nourries au foin pendant l'hiver.
Le Beaufort d'été est fabriqué avec le lait des vaches montées en alpage, de juin à octobre. Il possède des arômes prononcés et une pâte à la couleur plus affirmée. Il est aussi plus rare.


Astuce plaisir :
Les connaisseurs disent qu'il n'existe pas un Beaufort mais plusieurs. En effet, un "jeune" Beaufort sera fruité et fondant en bouche. Plus il va s'affiner, plus il va perdre de son moelleux au profit d'une saveur plus prononcée.
Chacun pourra donc choisir le Beaufort qui lui convient dans une palette d'affinage de 7 à 12 mois.

Un petit tour en cuisine :
Le Beaufort est indispensable dans la fondue savoyarde. Il s'associe très bien avec les champignons, notamment les girolles.
- La salade montagnarde
- La Féra au Beaufort
- La fondue au miel et au Beaufort
- La fondue savoyarde

Il appartient à la gamme Terre de l'Alpe.

Sources :
Site France Montagne


Week-end du 24 et 25 août 2013

- A Saint-Jean d'Aulps : samedi 24 et dimanche 25 août 2013
Grande Fête Médiévale

Photo
 
Un programme de moult réjouïssances qui émerveilleront petits et grands : belles dames et chevaliers, musique et flammes, fourberies et étrangetés aux couleurs du Moyen Âge !
Entre les échassiers, les jongleurs, les archers, les mercenaires et les artisans, admirez les aigles du Léman, partagez le quotidien d'un camp de guerre médiéval et découvrez le folklore de l'époque.
Plus d'infos

- A Chamrousse : samedi 24 et dimanche 25 août 2013
38e Course de Côte

Cette course comprend différentes catégories : historiques, voitures de séries, prototypes et formules 3000. Elle fait partie des grandes étapes du championnat de France.



Le samedi sera consacré aux essais chronométrés. Les courses auront lieu le dimanche à partir de 8h50. Après le podium organisé devant la Mairie à 17h30, la remise des prix aura lieu à 19h dans la salle polyvalente.
La station accueille d'autres animations pendant tout le week-end.
A noter : La route Uriage - Chamrousse 1750 sera fermée à partir de Prémol le samedi de 9h à 19h et le dimanche de 8h à 19h30. Il faut emprunter la route Uriage - Chamrousse 1650.
Plus d'infos

- A Courchevel : dimanche 25 août 2013
La Frappadingue -Une course sportive complètement dingue !

Sportifs chevronnés ou sportifs du dimanche, seul ou en équipe, venez vous affronter sur un parcours de 12 km parsemés d’obstacles divers : passages d’échelle, ponts de singe, filets à grimper, ballots de paille et tubes à franchir, traversées de gués et tout cela avec pour seul objectif de terminer le parcours !
Informations et inscription au 06 88 51 09 88 ou sur www.frappadingue.net/
Plus d'infos


vendredi 31 mai 2013

Semaine du 3 au 7 juin 2013

- A L"Argentière-La-Bessée : Mardi 4 juin 2013
3e Forum de l'emploi saisonnier d'été

 
- A Valmorel : jeudi 6 juin 2013
Passage du Critérium du Dauphiné
 
 
La 65ème édition du Critérium du Dauphiné passe par la D95 qui monte à Valmorel entre 13h15 et 15h30 !
Venez nombreux encourager vos coureurs préférés !


Cascade de Dormillouse - Torrent de Chichin

Sur la commune de Freissinières (Hautes Alpes), venez admirer la superbe et impressionnante cascade de Dormillouse, sur le torrent de Chichin.


Dormillouse est le seul hameau de la zone centrale du Massif des Ecrins encore habité.
Un petit aperçu sur You Tube.

jeudi 30 mai 2013

Traces et indices des animaux en montagne


Ce livre paraît dans le cadre de la collection des guides : « les mosaïques nature » aux éditions Glénat.
Ce petit guide a été réalisé en collaboration avec les Parcs nationaux de France. Il permet de trouver et de reconnaître les traces et indices laissés par les mammifères et les oiseaux de montagne.
Vous pouvez le trouver dans toutes les maisons du parc national ou sur la boutique internet.

Source :
Site du parc National des Pyrénées

Semaine du 15 au 19 juillet 2013

- Haute Maurienne Vannoise : du lundi 15 au vendredi 19 juillet 2013 (suite du 13 et 14)
29e festival d'astronomie

affiche festival

Au sein d'un environnement préservé, loin de toute forme de pollution atmosphérique et visuelle, la Haute Maurienne Vanoise jouit d'un point de vue exceptionnel sur... les étoiles.

Depuis 29 ans, les meilleurs scientifiques participent au festival de l'Astronomie naviguant entre conférences et ateliers de pratique pour dévoiler les secrets de la voûte céleste au public.

Plus d'infos



- A Valloire : du lundi 15 au dimanche 21 juillet 2013
2e concours de sculptures sur paille et foin

Photo

Festif, cet événement rappelle les célèbres concours de sculptures sur neige et glace de l'hiver.
Venez assistez à ce concours estival, unique en France, de sculptures géantes avec des matériaux originaux : la paille et le foin !
Plus d'infos

- A Orcières : du lundi 15 au vendredi 19 juillet 2013
Festival du cirque et des arts de la rue



Vous avez rendez-vous avec les arts du cirque et les spectacles de rue ! Les enfants pourront participer à des stages organisés en matinée.
Plus d'infos

- A l'Alpe d'Huez : jeudi 18 juillet 2013
Arrivé d'Etape du Tour de France

Le Tour de France 2013 promet une arrivée mémorable à l’Alpe d’Huez grâce à une boucle inédite en fin d’étape : Alpe d’Huez - col de Sarenne - Alpe d’Huez !
L'étape de haute-montagne de ce 18 juillet parcourt 168 km. Elle part de Gap pour arriver à l'Alpe d’Huez.
Plus d'infos

- A Avoriaz : jeudi 18 juillet 2013
Fête de la Montagne

 
 
Une journée complète pour observer des loups, des chiens de berger en action, des vaches, un maréchal-ferrant, des sculpteurs de bois...
Une journée pour écouter des contes pour enfants, des cors des Alpes, des tailleurs de pierre...
Une journée pour goûter des produits locaux du terroir Haut- Savoyard


- A Manigod et à Saint-François Longchamp : vendredi 19 juillet 2013
Passage du Tour de France


C'est l'événement à Manigod : le Tour de France passe par la Croix Fry et le col de la Madeleine le 19 Juillet.

- Aux 2 Alpes : du vendredi 19 au dimanche 21 juillet 2013
Mountain of the Hell
 
J-50. Mais n'oubliez pas JEUDI 13 JUIN dés 9H, Nous vous remettons 20 places disponibles à l'inscription sur        les2alpes-evenements.com.Premiers arrivés-premiers servis. N'attendez pas pour rentrer dans la légende.
 
 
3 jours consacré au "ride" pur sur 4000 mètres de dénivelé : une journée de reconnaissance suivie de deux jours de courses intenses.

Sources :
Site Isère Tourisme
Site Haute Maurienne Vanoise
Site Orcières

Week-end du 27 et 28 juillet 2013

- A Valloire : samedi 27 juillet 2013 (suite du 20 au 26 juillet)
Festival le "Pic Sonne"


Une semaine de découvertes musicales et de tremplins dans les bars et restaurants de Valloire. Les deux premiers groupes auront la chance de participer aux soirées finales sur la grande scène le vendredi 26 et le samedi 27 pour la clôture du festival, à 1800 mètres d'altitude.

Semaine du 22 au 26 juillet 2013

- A Valloire : du lundi 22 au samedi 27 juillet 2013 (suite du 20 et 21 juillet)
Festival le "Pic Sonne"


Une semaine de découvertes musicales et de tremplins dans les bars et restaurants de Valloire. Les deux premiers groupes auront la chance de participer aux soirées finales sur la grande scène le vendredi 26 et le samedi 27 pour la clôture du festival, à 1800 mètres d'altitude.
 
- A Manigod et dans le massif des Aravis : du lundi 22 au vendredi 26 juillet 2013
Aravis et Compagnie
 
Affiche Aravis et Compagnies
 
Les 4 quatre villages des Aravis se transforment en un terrain de jeu thématique insolite : "cycle" à La Clusaz, "cordes" au Grand-Bornand, "nature attitude" à Manigod et "jump" à Saint Jean de Sixt.
Tous les après-midi, des activités originales et des sports de moyenne montagne accessibles aux petits et aux grands sont proposés gratuitement dans les 4 stations.
Et le soir, dans une des 4 stations, profitez de la soirée sur le thème qui lui est imparti.
Plus d'infos

- A Saint- François Longchamp : du mardi 23 au vendredi 26 juillet 2013
Festival de la Lune Bleue

Depuis 10 ans, le festival accueille des grands noms de la musique française
Le mardi 23 Juillet, il y aura du Gospel Not in Game - Eglise de Montgellafrey.
Le mercredi 24 Juillet : Charles Pasi, un latin aux yeux ravageurs qui chante comme un noir américain et joue aussi bien des mélodies jazz que rock.
Le jeudi 25 Juillet : avec Mountain Men, entrez dans un monde de blues porté par la voix enivrante de Mr Mat et les envolées de l’harmonica de Mr Iano.
Le vendredi 26 Juillet : Fred Chapellier vous emporte dans un mélange de blues, de soul et de rock.