jeudi 16 mai 2013

La station de Valloire

La station de Valloire se trouve au pied du célèbre col du Galibier. Le village savoyard et authentique se compose de 17 hameaux qui ont su conserver l'équilibre entre le développement touristique, la vie des habitants du pays et la nature environnante.


La station s'étage principalement entre 1 400m et 1 800m. Elle descend jusqu'aux rives de l'Arc à 700m d'altitude.
Le site alentour est grandiose et majestueux. Les Aiguilles d'Arves culminent à 3 500m. Le célèbre col du Galibier du Tour de France n'a plus besoin d'être présenté. Les lacs de montagne et la forêt du Télégraphe ajoutent une touche de douceur accueillante.

Les activités :
- Le ski alpin : 150 km pour tous les niveaux
- Le snowboard
- Un snowpark (easy, medium, hard) : half pipe, ski cross et slopestyle expert
- Le ski de fond : quelques pistes
- Les raquettes
- Les randonnées pédestres : sur 135 km de sentiers balisés
- Le VTT : 11 itinéraires de niveaux différents
- La via ferrata ou l'escalade


Les commerces :
- Des bars et restaurants
- Des café-concerts et discothèques
- Des commerces
- Des boutiques d'artisans
- Sauna, hammam, jacuzzi
- Un Cinéma
- Et 1 SHERPA bien sûr !


L'hébergement : hôtels, appartements, chalets, gîtes...

Les animations :
- Un concours international de sculpture sur neige et sur glace
- Les fêtes de village : Valloire Autrefois, La Fête Patronale...
- Programme d'animations hebdomadaire

L'ambiance : accueillante, chaleureuse et familiale.

Un peu d'histoire...

Le nom de "Valloire" vient du terme "Vallée d'Or" utilisé au XIème siècle. Ce nom de vient pas du métal tant convoité mais de l'exposition de la vallée qui bénéficiait de cultures particulièrement productives.


Les habitants s'appellent les "Valloirins" et ils ont une véritable culture de l'accueil. La station tire son âme particulière de son histoire.
En effet, le col du Galibier, limite géographique entre les Alpes du Sud et les Alpes du Nord, est emprunté par les touristes depuis des lustres et les habitants ont pris l'habitude d'accueillir les visiteurs tout en gardant en main le destin de leur station.
Il est d'ailleurs intéressant d'engager la conversation avec les commerçants qui ont toujours des histoires à raconter.

Sources :